jeudi 15 novembre 2012

Avec Dyskograf, dessiner c’est sampler !

Dyskograf : une nouvelle “vinyl-innovation” qui permet de créer des morceaux en dessinant directement sur le disque

Dyskograf

Le disque vinyle n’en finira pas de ressortir de nos tiroirs, surtout si l’on en croit sa capacité d’adaptation face aux nouvelles technologies. Preuve à l’appui, Avoka nous propose une toute nouvelle façon d’utiliser le microsillon au travers du projet Dyskograf - son lecteur de disques graphiques. Mais qu’entend-on au juste par “lecteur de disques graphiques” ? En fait, tout dépend de ce que vous voudrez bien y dessiner...



dyskograf Dyskograf, c’est d’abord une platine spécifique sur laquelle tourne un vinyle en carton. Spécifique car l’habituelle tête de lecture en diamant est ici substituée par une caméra..caméra qui est elle-même reliée à un logiciel de retranscription. Ensuite Dyskograf, c’est prendre un feutre, tracer quelques points, vagues ou gribouillages sur le vinyle en carton, poser le disque sur la table tournante, et puis entendre sa création.



dyskograf Résultat à l’écoute, chaque point tracé, chaque gribouillis gribouillé est traduit par un son via le dispositif caméra-logiciel de la platine. Ainsi de par son fonctionnement cyclique continu, le vinyle cartonné permet de créer des morceaux electro rythmés en fonction du style, de l’emplacement et de l’espacement des graphies apposées par le dessinateur. Dyskograf laisse donc aussi bien place à l’aléa musical qu’aux samples parfaitement structurés, pourvu que votre instinct de dessinateur/compositeur vous guide dans votre création !


Voici un aperçu du projet Dyskograf en vidéo :

1 commentaires:

GEROME a dit…

Bluffant !!!!
Merci de m'avoir appris ça !
Ou est-ce en vente ?

BRAVO pour ce superbe blog.

Publier un commentaire