mercredi 15 février 2012

Comment vendre un disque vinyle ?



De nos jours, le support analogique musical connaît un net regain d’intérêt. Le disque vinyle que l’on prédestinait à encombrer les fonds d’armoires, sans trop de chances de les voir tourner à nouveau sur des platines, s’est résolu à ne pas sombrer face à la jungle du numérique. Nombre de personnes possèdent des collections garnies de nombreuses galettes sans réellement ne savoir qu’en faire. Vendre un disque vinyle, ce n’est pas cause perdue, bien au contraire : de plus en plus d'aficionados sont prêts à mettre la main à la poche pour dénicher la perle rare qu’ils recherchent depuis déjà trop longtemps. Ne vous détrompez pas, vous avez aujourd’hui de grandes chances de céder un disque à un passionné, et même d’en tirer un bon prix.



Plusieurs solutions s’offrent à vous pour vendre un vinyle. Les disquaires indépendants par exemple, conscients de la bonne santé actuelle du support analogique, sont nombreux à disposer de rayons dédiés au vinyle, qu’il soit neuf ou d’occasion. Il ne coûte rien de leur poser la question ou de leur présenter votre marchandise potentielle, il y a même fort à parier qu’ils y éprouvent un intérêt marqué. Vous pouvez d’ailleurs vous servir du record store locator pour proposer votre stock au disquaire le plus proche de chez vous.



Si l’idée de passer par un professionnel indépendant pour vendre un disque ne vous convainc pas, vous pouvez également envisager la tenue d’un stand lors du prochain vide grenier de votre quartier. Encore une fois, il est plus que probable qu’un brocanteur averti s’intéresse de près au vieux vinyle qui trône sur votre étal. Qui sait, vous possédez peut-être LE disque culte rarissime qui fera pétiller les yeux d’un collectionneur.



Enfin pour les adeptes de nouvelles technologies, sachez qu’il est aussi possible de vendre un vinyle sur la toile. Vinylunity.com propose par exemple d’accéder gratuitement à son espace membre et de vous mettre en relation avec tout un réseau de diffusion du vinyle. Le numérique ici au service de l’analogique offre un nombre incalculable d’alternatives pour vendre un disque en abattant les frontières géographiques. Internet est donc un outil à ne pas négliger si l’on souhaite faire fructifier son stock de galettes.

0 commentaires:

Publier un commentaire