vendredi 30 mars 2012

Une solution pour presser un disque vinyle chez-soi : le VinylRecorder T560

Pariant sur le retour en force du support analogique, deux allemands de Stuttgart ont conçu une machine avec laquelle il est possible de presser un disque vinyle à domicile.



Le disque vinyle refait son apparition dans les rayons musicaux, il semble trouver son public parmi les nostalgiques, les collectionneurs ou les DJ’s, mais il convainc même de nouveaux amateurs en quête de sensations sonores. Et si un vrai breton soutiendra toujours que faire ses propres galettes à la maison c’est un plaisir qui n’a pas de prix, cette affirmation pourrait aussi bien provenir des dires des DJ’s et autres amateurs de scratch au moment d’évoquer le VinylRecorder T560, le nouvel outil permettant de presser un disque vinyle depuis chez soi.

En démonstration en mars dernier au festival SXSW à Austin-Texas, la machine d’Ulrich et Fritz Sourisseau a convaincu les férus du vinyle. Capable de presser des 33 tours, des 45 tours comme des 78 tours, le VinylRecorder T560 permet également d’éditer des disques en couleurs tout en préservant l’indispensable : un son “à part” d’une qualité irréprochable et indissociable du produit comme du support.

Voici une vidéo de démonstration :


En plus d’offrir une qualité égalable au pressage industriel qui peut parfois être très long, le pressage à domicile permet aux DJ’s assoiffés de mix de peaufiner les moindres petits réglages. Tester une composition devant un public, échanger avec d’autres professionnels...tous les moyens sont bons avec le T560 pour ne pas se lancer trop rapidement dans une commande de type industrielle, avant de s’en mordre les doigts. De plus, rien n’empêche de presser un disque exclusivement pour le scratch en intégrant un instrument, une voix ou un son spécial : de quoi donner des idées à tous les scratcheurs en mal d’originalité.

Quelques pré-requis cependant avant de se lancer dans la production de vinyles à domicile :

  • Posséder sa propre platine de disques

  • Ne pas se laisser impressionner par la technicité de la machine (les options sont nombreuses et les pré-réglages peuvent vite tourner au casse-tête sans instructions).

  • Disposer d’un petit pécule pour s’offrir le VinylRecorder T560 (comptez 3.200 € pour le kit, et bien d’avantage si vous souhaitez y greffer toutes les extensions proposées, comme les outils d’ajustage ou le microscope stéréo)

Ainsi avec le VinylRecorder T560, le disque vinyle est en bonne voie pour vivre de nouvelles histoires glorieuses, parmi les inconditionnels d’un support analogique qui n’a jamais réellement perdu de sa distinction si...particulière.

0 commentaires:

Publier un commentaire